Self Management

Un CV qui raconte QUI vous êtes et non pas ce QUE vous faites…

J’ai lu une bonne cinquantaine de CV cette année et puis… ça a été mon tour d’actualiser le mien et j’ai été frappé de l’approche que propose Google à ceux qui souhaitent les rejoindre :

  • « Only include essential personal information » – n’inclure que des informations essentielles
  • « We want to see concise (ie. bulleted), important details on your key accomplishment » – aller à l’essentiel

et enfin :

  • « Tell us what makes you unique! Here at Google, we value talent and intelligence, group spirit and diversity, creativity and idealism. Googlers range from former neurosurgeons and puzzle champions to alligator wrestlers and Lego maniacs. » – racontez-nous pourquoi vous êtes unique !

Je me suis alors posé la question :

Qu’est-ce qui retient mon attention lorsque je lis un CV ?

Et… qu’est-ce qui retiendra l’attention de mon futur employeur ?

Ce n’est pas l’étalage des expériences, leurs dates et leurs lieux… qui à mon avis ne font que vous fondre dans la masse impressionnante des CV-catalogues, ces CV qu’on ne lit pas jusqu’au bout, ces CV qui finissent dans la corbeille…

Ce qui importe c’est dire qui l’on est avant même de décrire ce que l’on (a) fait.

Bien sûr pour dire qui l’on est, il est important de décrire telle ou telle expérience, mais un CV n’est pas une liste exhaustive et rien ne sert de lister chronologiquement vos différents postes et expériences.

Voici donc quelques conseils et suggestions pour écrire un CV qui sorte du lot.

D’abord la présentation…

Aérez votre copie ! Combien de CV sont un condensé de caractères illisibles ? Travaillez donc la forme avec soin : une police claire et élégante (évitez le Comic Sans MS et le Courier New… ) des mots clefs en gras, des liens vers des sites web ou des ressources accessibles par l’employeur, des puces (bullet) pour lister ce que vous désirez dire.

Le CV n’est pas un exercice de style : évitez les longues phrases et passez à l’essentiel… Cependant, négliger l’orthographe est fatal.

Le titre

Voilà ce qui doit accrocher le regard de votre recruteur en premier : une ligne, en gras, caractères plus grands que le reste, placée en en-tête. Cette ligne doit dire qui vous êtes et ce que vous cherchez. C’est le titre de votre CV, il doit être accrocheur, comme le titre d’un article de journal ou de blog… On dit souvent que l’impression que se fait de vous un auditeur se joue dans les premières secondes de votre rencontre, imaginez la même chose pour la lecture de votre CV : un titre clair, précis et… original retiendra l’attention et donnera envie de lire la suite.

Le chapo

La comparaison avec un article de presse est assez bonne : 1 ou 2 lignes qui sont en sous titre, précisant un ou deux aspects de votre projet, de votre parcours ou de votre personnalité. Un conseil : tournez-vous vers l’avenir ! Même si cela peut paraître contradictoire – puisqu’un CV décrit ce que vous avez fait – essayez de démontrer votre potentiel à travers votre CV. Dites tout simplement ce que vous souhaitez faire, quelles sont vos ambitions.

Votre expérience

Pourquoi ne pas concaténer l’expérience professionnelle avec votre formation ? Certains crieront au scandale, moi je crois que tout est expérience et surtout, que tout est formation. Alors n’hésitez pas à condenser cette partie, de façon claire, ne retenez que les expériences et passages marquants, et non pas forcément les plus longs. Mentionnez à chaque fois dates et lieux, ainsi que quelques sujets marquants dans lesquels vous avez été fortement impliqués.

Ce qui vous caractérise

Voici la section intéressante et passionnante de votre CV, ce sont des points intéressants de votre parcours. Cela peut aller du prix reçu en école primaire au dernier projet que vous avez mené. Dites ici ce qui vous passionne et illustrez-le toujours par l’exemple. Pas d’idées vagues, que des expériences vraiment vécues qui en disent assez sur vous et votre dynamisme. Si vous n’avez rien à raconter… alors inspirez un bon coup et lancez-vous dans un projet qui vous passionne, peu importe le domaine.

Vos compétences / domaines / références

On peut terminer le CV par une description des compétences, de vos domaines d’expertise ou de passion. Vous pouvez également citer vos références.

A vous de voir mais allez aussi à l’essentiel. Pour ma part j’ai fait un nuage de tags : plus le mot est gras, plus le domaine est maîtrisé. Là aussi mélanger domaines, passions, compétences peut être une bonne idée.

et pour finir… je vous invite à lire mon CV ! Et bon courage pour la rédaction du vôtre !

Related Posts with Thumbnails

Un commentaire

  1. Arnaud Velten dit :

    J’avais eu aussi à une époque une volonté d’avoir une autre approche du CV ;)
    Peu être que cela vous intéressera :
    http://www.calameo.com/books/000000241087e98bd980f

    Cordialement

Laisser une réponse

Connect with Facebook