Entreprise 2.0

Abandonner l’e-mail interne, le prochain grand projet d’ATOS Origin

ATOS Origin a récemment émise l’idée de supprimer les mails internes en entreprise. Une nouvelle qui fait débat entre les convaincus et les non convaincus.

«En moyenne, un collaborateur passe de 5 à 20 heures par semaine à lire ses e-mails, à y répondre et à les archiver. Sur 200 e-mails reçus par jour, en moyenne, seuls 10 à 20 % sont réellement utiles. De plus, 20 % du temps de travail est consommé à ­faire des recherches sur Internet» explique Thierry Breton, PDG de ATOS Origin qui a pris la décision de mettre fin à l’e-mail interne dans sa société à l’horizon 2014.

C’est la première grande entreprise française (80 000 salariés) qui prend une telle décision.

Certes ils sont quand même doués pour recevoir 200 e-mails par jour (en moyenne !), et cela doit les motiver, mais ce n’est pas la seule raison : la nouvelle génération, celle qui passe la plupart de son “temps numérique” sur les réseaux sociaux, y est pour beaucoup puisqu’elle arrive en entreprise ! C’est la fameuse génération C, succédant à la génération Y.

C comme Collaboratifs bien sûr mais aussi C comme Consumer et Customer…

En remplacement ? Des outils collaboratif, du chat instantané et… un partenariat avec Oracle.

Mais c’est surtout une preuve par l’exemple, et un moyen de convaincre sur les solutions que l’entreprise développe elle-même.

article original publié sur http://www.entreprise-business.com/

Related Posts with Thumbnails

Laisser une réponse

Connect with Facebook